AccueilPortail*S'enregistrerConnexionHaut de page

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Une année dans la vie de l’arbre : l'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25048
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Une année dans la vie de l’arbre : l'hiver   Jeu 29 Sep 2016 - 23:10

:aime:


Les basses températures et la durée plus courte du jour ont endormi les jardins et les arbres caducs, à l’exception des persistants. Ce repos apparent est un moyen de résister aux froids hivernaux.



Les racines, le tronc et les branches
Contrairement à la partie aérienne, les racines des arbres ne semblent pas passer par une période de dormance hivernal. Dès la chute des feuilles, les réserves d’amidon stockées pendant l’été dans le bois et l’écorce sont progressivement transformées en sucres solubles, qui ont une fonction d’antigel. C’est en janvier et février que l’arbre résiste le mieux au gel. En cas de gel précoce, le tronc de l’arbre insuffisamment endurci peut présenter des nécroses. Si de plus, l’arbre a subi des stress pendant l’été précédent (sécheresse ou attaques de parasites) et que sa croissance a été affectée avec des réserves amoindries, sa sensibilité au gel est renforcée.

Les bourgeons
Les bourgeons n’évoluent plus et sont à l’état de dormance jusqu’au retour de jours plus longs et de conditions météorologiques meilleures.

Les feuilles
La plupart des feuilles des arbres caducs sont tombées sur le sol, à l’aplomb de la ramure des arbres. Les feuillages des chênes et des hêtres sont souvent glacés par les premières fortes gelées. Certaines essences conservent leurs feuilles mortes sur les branches (feuillages marcescents) jusqu’à la repousse des nouvelles au printemps. C’est le cas des charmilles (Carpinus betulus) souvent utilisées en haies dans les jardins et des chênes. Les conifères ont des feuilles qui se présentent en aiguilles ou en écailles (les sapins portent des aiguilles, le thuyades écailles). Le mélèze laricine est le seul conifère sans aiguilles en hiver. Les conifères doivent être protégés des vents desséchants durant l'hiver. Ils ont besoin d’eau tout l'hiver car ils n’entrent pas en repos végétatif pendant la mauvaise saison.

Les fleurs
Les bourgeons floraux sont en dormance pour la plupart des espèces, mais certaines essences commencent à fleurir à la fin de l’hiver. Ce sont souvent des arbres à chatons (aulnes, bouleaux, noisetiers, saules) et déjà les premiers arbres fruitiers (amandiers, pêchers quand l’hiver est doux).

Les fruits
Attention aux fruits momifiés qui restent sur les arbres fruitiers (cerisiers, pommiers, poiriers, etc.). Ce sont des réservoirs à maladie (moniliose) qu’il faut absolument cueillir et détruire.

La saison des tailles
On profite de la période de dormance de l'arbre pour le tailler si nécessaire. La taille évite qu'il ne se développe trop et permet d'éliminer des branches qui menacent de tomber. Mais quand on a bien choisi l’essence pour son jardin, cette intervention hivernale devrait toujours rester limitée. Elle est surtout réservée aux arbres fruitiers, notamment aux formes palissées qu’elle permet de contenir et de rendre plus productives. Cette opération se pratique quand il ne gèle pas, en taillant du haut de l’arbre vers le bas. Il ne faut pas supprimer des branches de plus de 3 cm de diamètre pour ne pas provoquer un traumatisme important.



            ( Source : Rustica.fr )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
 

Une année dans la vie de l’arbre : l'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace utile ... :: >>> OUVRIR l'espace utile... :: Jardins potagers et fleurs...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet