AccueilPortail*S'enregistrerConnexionHaut de page

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 de l'eau de la terre et du courage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: de l'eau de la terre et du courage    Jeu 29 Mai 2014 - 23:24

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: de l'eau de la terre et du courage    Jeu 29 Mai 2014 - 23:26

Bienvenue aux Jardins d'Eau
de Carsac, en Dordogne Périgord, à deux pas de Sarlat, capitale du Périgord Noir

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: de l'eau de la terre et du courage    Jeu 29 Mai 2014 - 23:30

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: de l'eau de la terre et du courage    Jeu 29 Mai 2014 - 23:35

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: de l'eau de la terre et du courage    Jeu 29 Mai 2014 - 23:37

Un peu d'histoire sur le basilic
 Ocimum basilicum est sans doute une des plantes condimentaires les plus cultivées dans nos jardins. Le genre "Ocimum" comprend plus de 160 espèces et variétés différentes, annuelles et vivaces à courte vie, réparties sur plusieurs continents: Amérique du Sud et centrale, Asie et Afrique.
 
 Malgré sa grande importance économique, ses descriptions restent confuses en raison des variations infinies qu'il présente et des conditions culturales variées qu'il subit.
 
C'est une plante qui peut paraître quelque peu mystérieuse car elle fut vénérée par les uns et méprisées par les autres. En référence à deux visions de la plante, et du point de vue étymologique; elle a un premier rapport évident avec la royauté, à ce qui est royal, basilique, etc. La seconde vient de la mythologie et se rapporte au Basilisk, le roi des serpents qui ne se déplaçait, selon Pline  qu'avec le corps dressé. Cette légende peut expliquer les nombreuses références mentionnant chez certaines peuplades, les scorpions liés au basilic. Certains ouvrages vont plus loin dans les rapports entre l'homme et le basilic; pour ma part, je me contenterais des quelques exemples suivants:
 
En Iran et en Malaisie, le basilic est planté sur les tombes. 
 En Inde, les Indiens pensent qu'il est consacré à Lakshmi, épouse de Vishnu, le dieu de la Vie; "Ocimum sanctum Tulsi" signifie "incomparable" et ce basilic sacré possède effectivement d'importantes propriétés médicinales et il est considéré comme conférant protection à la maison. 
 En médecine chinoise, il est utilisé pour harmoniser la circulation du sang avant et après l'accouchement et au Mexique pour soulager les douleurs menstruelles ainsi que celles de l'accouchement.
 
 Plus près de chez nous, chez les anciens Grecs, le basilic était symbole de haine et de malheur; en Crête, il symbolise l'amour lavé de pleurs; dans certaines région d'Italie, il est un gage d'amour et enfin une tradition Moldave existe encore selon laquelle tout jeune homme éprouvera de l'amour pour la jeune fille de qui il aura accepté un brin de basilic...
Soins aux basilics
Dans les régions ne bénéficiant pas d'une très longue saison de chaleur, il est conseillé de semer les basilics à environ 18°-20°, 6 semaines avant les plantations. Pour planter, il est conseillé d'attendre quelques jours après les derniers risques présumés de gelées tardives. Gardez toujours à l'esprit que les basilics sont des plantes de pays chauds, afin de les placer dans les endroits les plus favorables. 
 Au printemps, méfiez-vous des achats trop hâtifs, car les basilics, tout juste sortis de serres, craignent les ambiances fraîches et ventées. Un endroit légèrement ombragé avec beaucoup de chaleur, éventuellement associés avec des tomates et des tagètes leurs conviendront très bien. Pour qu'ils gardent toute leur saveur et qu'ils fassent beaucoup de pousses, n'hésitez pas à les pincer: opération qui consiste à couper les bouts des tiges, là où se forment les nouvelles pousses.
Et le basilic chez nous ?
 C'est principalement la cuisine du Sud et du Midi qui lui fait la part belle. Il est indispensable pour confectionner la soupe au "pistou" ainsi que le "pesto". Il accompagne aussi une salade de tomates et de gros oignons doux, ou pour relever le goût d'un plat de pâtes. On dit aussi qu'il chasse les moustiques. Autrefois, dans le Midi, on garnissait toujours les fenêtres d'un pot de basilic. Il est d'ailleurs intéressant de le marier aux geranium odorants à saveurs de citron dans le même but d'empêcher les moustiques d'entrer dans les chambres à coucher.

Vous pourrez varier les saveurs et senteurs de vos basilics en choisissant des espèces ou variétés différentes dans les assortiments spécialisés. Entre les basilics aux petites feuilles et celles à grandes feuilles, il y a aussi les basilics aux feuilles rouges, gaufrées ou aux senteurs de cannelle 'Ocimum cinnamomum', de citron avec la variété'Lime' ou les diverses espèces 'Ocimum basilicum citriodorum' à grandes ou à petites feuilles; le basilic au parfum d'anis 'Anis', celui à la menthe avec des accents de réglisse'Nouvelle-Guinée' ou encore au camphre 'Ocimum kilimandscharicum'; un mélange de menthe, d'origan et de camphre avec un basilic Péruvien'Ocimum campechianum' et enfin le basilic sacré 'Ocimum sanctum' !

  Nos préférés sont:
Citation :

  • pour le fun, la variété compacte et très odorante 'Siam Queen', une super variété de Thaïlande.
  • pour la douceur, l'espèce à la cannelle 'Ocimum cinnamomum'
  • pour la curiosité et son goût, 'Pesto Perpetou', dont les feuilles sont panachées de blanc et très goûteux
  •  pour la curiosité, l'espèce à senteurs de clous de girofles 'Ocimum suave'
  • pour la cuisine, les variétés épicées à petites feuilles.
  • pour sa beauté, 'African Blue' avec ses feuilles bronzées et ses superbes inflorescences roses et, ce qui ne gâche rien la possibilité de le rentrer et de le garder en hiver en pleine lumière car il est est arbustif!
  • pour leur résistances aux maladie du sol, les basilics greffés! 

Amusez-vous bien et bon appétit !
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: de l'eau de la terre et du courage    Jeu 29 Mai 2014 - 23:49

Au pays des Sauges, vous êtes chez la Reine des plantes

Parée de toutes les vertus; de la divination aux multiples prodiges de la médecine amérindienne, de la médecine occidentale dès le XVe siècle à la cuisine actuelle, il ne fait aucun doute que la Sauge dut réaliser bien des miracles, sauver bien des vies (du latin Salvus = en bonne santé et Salvare = sauver) pour mériter qu'un tel savoir populaire soit transmis à travers tant de générations.
 Un proverbe provençal affirme même :
"Qui a de la Sauge dans son jardin
n'a pas besoin de médecin"
 Pour le botaniste, c'est une labiée maligne qui a su développer un piège pollinisateur par un subtil jeu de balanciers et dans lequel l'insecte maladroit se fait prendre à coup sûr.
Enfin, ce genre comprend deux grand groupes pour environ 900 espèces.

  • les indigènes, peu représentées chez nous, car relativement bien connues dans les champs.
  • les exotiques dont nous vous présentons quelques belles étrangères originaires d'Afrique, de Chine et beaucoup d'Amérique centrale, du Mexique notamment.

 
 Dès l'antiquité, de Théophraste, Pline l'Ancien et Dioscoride au Moyen Âge; elle jouit d'une grande estime pour ses bienfaits thérapeutiques; et ses vertus sont reconnues par Walahfrid Strabon dans l'Hortulus ainsi qu'au XIIe siècle par Sainte Hildegarde. Au XVIe, les belle italiennes utilisent les graines de S.sclarea pour se nettoyer les yeux. Plus tard -et j'en oublie- Louis XIV se fait servir quotidiennement des infusions de sauges; et Nicholas Culpeper écrit en 1652 dans "Un médecin anglais" : "La sauge est un remède excellent pour stimuler et raffermir la mémoire, réchauffer et exciter les sens ..."
 Au XVIIe, la sauge se fume, roulée en cigarette pour combattre l'asthme! et on lui trouvera encore d'autres propriétés comme : anti-sudorale, fébrifuge, contre la tuberculose et emménagogue dès 1938 avec la découvertes de substances proches des oestrogènes (déjà utilisée pour le traitement de la stérilité féminine à l'époque des dynasties égyptiennes, sous Ramsès notamment). Dès cette année, on lui trouve encore -et sans pour autant lui enlever ses vertus premières- de nombreuses autres propriétés comme: hypoglycémiante et des vertus stimulantes sur le système nerveux.
 
 Plusieurs espèces partagent les mêmes substances, donc les mêmes propriétés que la sauge officinale : S.sclarea, S.viridis, S.pratensis, S.verbenacea et S.aethiopis pour ne citer que les espèces couramment utilisées ou spontanées dans nos régions; toxicité en moins car l'essence de sauge officinale est létale, ingérée ou en injection.
 S.lavandula est signalée pour avoir des effets abortifs dès 1992 en raison de la présence d’acétate de sabinyl et démontré par des tests sur des souris. Des propriétés similaires ont été rapportées suite à l’ingestion par du bétail avec les espèces S.reflexa et S.coccinea.
 En d’autres parties du monde, les sauges sont utilisées pour des raisons diverses : Les Amérindiens ont eu recours à trois utilisation traditionnelles propres à des espèces endémiques : le chia (S.columbariae en Californie, ou S.tiliafolia chez les Tarahumara du Mexique, ou encore S.hispanica et S.potus, toujours au Mexique). Les graines, mises à gonfler dans de l’eau, se transforme en un gel buvable qui est un  puissant dopant « une cuillère à soupe de graines serait suffisante pour assurer la subsistance d’un indien pendant un effort ou marche de 24 heures ». Les graines moulues de ces mêmes espèces entrent dans la composition du pinole (boisson des pauvres gens et des paysans à base de farine de maïs grillé, battue dans l’eau chaude ou froide ; seule ou mélangée à du cacao, du sucre, de la cannelle ou de l’achiote (graines de Bixia orellana)) et de l’atole (boisson en forme de bouillie, faite de farine de maïs délayée dans de l’eau bouillie). 
 Enfin, on ne peut passer à côté de S.divinorum dont les effets psychotropes de cette sauge ont fait sa notoriété chez les amateurs d’expériences parallèles. S.apiana, une espèce californienne mélangée à d’autres herbes est brûlée pour produire une fumée purifiante chez les Amérindiens. Dans la médecine chinois, S.miltiorhizza fait partie de la pharmacopée traditionnelle sous le nom de Danshen. D’autres espèces chinoises et indiennes sont également citées comme plantes médicinales, utilisées par des guérisseurs locaux (S.plejeba, S.przewalskii) entre autres. En Afrique, les S.africana, S.aurea, S.chameleagna (ci-contre) sont utilisées en infusions de façons similaires à S.officinalis contre les toux, bronchites, etc. Comme en Amérique et en Europe, certaines sauges sont brûlées comme désinfectant ou pour chasser la vermine :S.stenophylla, S.repens et S.runcinata. 
 S.repens et S.disermas sont utilisées comme analgésique en bains ou en lotion locale.
 
 Les préférées du patron: les Salvia apianaS.clevelandiiS.dorisiana,S.tingitana et S.elegans 'Scarlett Pinapple' aux parfums envoûtants d'ananas, d'autres fruits exotiques et de miel ou encore S.discolor (voir photo du haut) au puissant parfum de cassis et d'autres aux senteurs de pêches, certaines ont aussi de très fortes senteurs musquées. Les espèces citées ci-dessus sont toutes des espèces botaniques et nul doute que si vous vous penchez quelque peu sur elles, vous vous égarerez volontiers ...      [size=32]"Au Pays des Sauges"[/size]
 
 En exposition et en vente au détail dans notre Jardin des Senteurs, plus de 350 espèces et variétés de Sauges vous attendent pour une visite de mai à septembre; les meilleurs moments étant les mois de juillet et août. Et environ 40 nouvelles espèves et variétés ont fait leur apparition depuis cette année 2013 chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: de l'eau de la terre et du courage    Jeu 29 Mai 2014 - 23:57

http://www.maison-ecolo.com/

des conseils de l'ecologie , sans drogues ext
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: de l'eau de la terre et du courage    Jeu 29 Mai 2014 - 23:58

http://www.maison-ecolo.com/

des conseils de l'ecologie , sans drogues ext
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de l'eau de la terre et du courage    

Revenir en haut Aller en bas
 

de l'eau de la terre et du courage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace utile ... :: >>> OUVRIR l'espace utile... :: Jardins potagers et fleurs...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet