AccueilPortail*S'enregistrerConnexionHaut de page

Partagez | 
 

 Les goûts et les couleurs de la cuisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25499
Age : 57
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Les goûts et les couleurs de la cuisine    Dim 30 Mar 2014 - 0:36

: Hello : 

Les goûts et les couleurs de la cuisine 




Les goûts et les couleurs de la cuisine marocaine


Cuisine de mélange et de partage, la gastronomie marocaine brille aussi par ses racines qui plongent dans de plus de 2 000 ans d’histoire. Au fil des époques, elle s’est ainsi enrichie de nombreuses influences : les Perses lui ont légué leur goût pour le sucré-salé, et les Turcs lui ont transmis l’art de la pâtisserie, ainsi qu’un usage immodéré du sucre glace… Illustrations de ces inspirations multiples, les pastillas, tourtes salées ou sucrées, ou les briouats, des feuilletés à la viande, toujours servis avec du sucre glace et de la cannelle.




Des épices qui jouent avec les voluptés
Les épices tiennent aussi une place importante dans la cuisine marocaine, avec notamment le safran, le cumin, la coriandre… Leurs parfums, leurs couleurs et leurs saveurs donnent des personnalités particulières à la plupart des plats. Avec son mariage des textures et des produits, cet art culinaire joue avec les voluptés. Pas étonnant que la cuisine marocaine soit l’une des plus sensuelles au monde…




Viandes et légumes, en méchoui ou en tajines
Également très présentes, sur les tables, au Maroc : les viandes d’agneau et de mouton. Cette dernière dispose même d’une fête qui lui est consacrée. Les modes de cuissons les plus utilisés sont le méchoui à la broche, ou les tajines, avec des viandes et des légumes mijotés longuement dans un plat en terre cuite.




Un monument à base de lentilles et de pois chiches
Le couscous est l’un des plats de la cuisine marocaine qui s’est le mieux exporté. D’origine paysanne, il reste le plat traditionnel du vendredi, jour équivalent du Dimanche chrétien. Autre pilier de cette culture culinaire : la soupe Harira, véritable monument national à base de lentilles et de pois chiches, avec laquelle les Marocains rompent le jeûne, les soirs de Ramadan.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
 

Les goûts et les couleurs de la cuisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace utile ... :: >>> OUVRIR l'espace utile... :: La foirfouille des divers sujets utiles...-