AccueilPortail*S'enregistrerConnexionHaut de page

Partagez | 
 

 Peut-on encore être tolérant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Peut-on encore être tolérant ?    Sam 18 Jan 2014 - 23:24

:aime: 








Peut-on encore être tolérant ?

Le Point.fr - Publié le 18/01/2014 à 09:09

En refusant de considérer les croyances religieuses comme des opinions discutables, nous les cantonnons à une affaire d'identité. Attention, danger !


Peut-on encore être tolérant ?
Le Point.fr - Publié le 18/01/2014 à 09:09
En refusant de considérer les croyances religieuses comme des opinions discutables, nous les cantonnons à une affaire d'identité. Attention, danger !

Par SÉBASTIEN LE FOL
À la une du Point.fr



Politiques, grandes consciences, associations... Tout le monde n'a que ce mot à la bouche : la tolérance. Un mot ? Plus que cela. Un modèle de vertu dans nos sociétés européennes. En matière religieuse, qu'est-ce qu'être tolérant ? Depuis Kant, c'est de "considérer que les abstractions métaphysiques ne sont pas nécessairement fausses, mais elles n'appartiennent pas au domaine de la connaissance possible. On peut croire, bien sûr : la tolérance est tolérante. Mais il faut croire relativement, croire sans affirmer que ce qui est vrai pour moi est vrai en soi".

Le moteur de la tolérance occidentale a contribué à réduire les manifestations de violence religieuse. Aujourd'hui, cependant, ce moteur connaît des "ratés", comme l'explique Adrien Candiard, dans un essai percutant, En finir avec la tolérance ? (Puf), dont Le Point publie des extraits dans son numéro du 16 janvier. "La présence massive de musulmans sur le sol européen pose de nouveaux défis à relever pour notre modèle pourtant conçu comme universel, écrit ce normalien, membre de l'Institut dominicain d'études orientales. L'islam jette un double doute : est-il toléré ? Est-il tolérant ? Il fait aujourd'hui l'objet, auprès des populations européennes autochtones, d'un rejet parfois violent. Et ce rejet est souvent porté par des forces politiques, qui reprochent précisément à l'islam son intolérance. L'intolérance supposée des uns vient justifier l'intolérance des autres : le cercle est manifestement vicieux". 

Du respect à l'indifférence

Pour que notre modèle de tolérance fonctionne de nouveau, il faudra d'une part convaincre l'islam d'accepter la modernité occidentale et d'autre part les non-musulmans que cette évolution de l'islam est possible. Pour cela, on cite souvent en exemple l'Espagne médiévale musulmane : le rêve andalou, Averroès... Or, comme le montre Adrien Candiard, l'Andalousie est l'objet d'un énorme malentendu, qui émane aussi bien de ses thuriféraires que de ses détracteurs. Ce n'est ni un modèle ni une supercherie. C'est un mythe. Un mythe que Candiard débarrasse de ses interprétations anachroniques et angéliques pour en tirer le meilleur. L'Espagne médiévale fut un lieu où l'on recherchait la vérité religieuse. À coups de disputes et de controverses, on cherchait à convaincre l'autre. Le rallier à notre position. L'Andalousie ne craignait pas le dissensus, le désaccord et la confrontation. Par peur ou par paresse, nous avons, semble-t-il, renoncé à cette ambition.

"Aujourd'hui, déplore Candiard, les religions ont droit, au moins en théorie, à un respect inconditionnel, qui n'est lié ni à leurs mérites ni à leur degré de vérité." Pour lui, "ce respect est celui qu'on réserve aux imbéciles, aux gâteux, aux enfants de 5 ans, avec qui on estime qu'il ne vaut pas la peine de discuter quand ils disent quelque chose de faux". Cette indifférence, au lieu d'oeuvrer pour la tolérance, nourrit davantage le rejet. En cela, la dispute est plus tolérante. En renonçant à considérer les options religieuses comme des opinions discutables, on les cantonne à une simple affaire d'identité. Un piège particulièrement dangereux. Car on rend la religion aussi indiscutable que la couleur des yeux. "La tolérance, il y a des maisons pour ça !" disait Claudel. "Et la tolérance, bordel ?" semble lui répondre Adrien Candiard.






Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Peut-on encore être tolérant ?    Sam 18 Jan 2014 - 23:26

De même, l'incroyant ne peut affirmer l'inexistence divine. Il ne croit pas, c'est sa conviction, pas une démonstration. Ce qui'empêche pas le croyant et l'incroyant d'échanger sur la religion, la philosophie, les sciences... 
"Une discussion sur une croyance n'a aucun sens" : c'est vous qui fermez la porte. 
Vous pensez par ailleurs que foi et rationalité sont exclusifs : voici un postulat qui vaut bien celui que vous reprochez aux croyants (la foi n'est pas et n'a jamais été une équation). Lisez-donc l'encyclique "Fides et ratio"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Peut-on encore être tolérant ?    Sam 18 Jan 2014 - 23:28

Un début de problématisation ...
    La tolérance est une attitude qui aujourd'hui va de soi. Elle apparaît comme une des vertus suprêmes de notre époque moderne, comme ce qui est de l'ordre de l'obligation morale : il faut être tolérant. Elle représente pour beaucoup une conquête de l'esprit des Lumières sur l'obscurantisme religieux en même temps qu'un progrès lié à la démocratie.
Mais derrière ces évidences, la tolérance suppose et implique des enjeux à la fois épistémologiques, axiologiques et politiques: n'est-elle pas en effet la conséquence d'un certain scepticisme qui suppose que toute valeur et toute vérité sont relatives et que toute attitude universalisante ne peut être qu'illusoire ? De même, ne remet-elle pas en cause la valeur de la démocratie en traduisant une indifférence et un laisser-faire vis-à-vis des lois? Loin d'être cette vertu suprême qui nous obligerait, n'apparaît-elle pas alors plutôt comme l'une des conséquences majeures du nihilisme contemporain ? 



http://www.maphilo.net/sujet_tolerance-1294.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Peut-on encore être tolérant ?    Sam 18 Jan 2014 - 23:29

ans son sens le plus général, la tolérance, du latin tolerare (supporter)Être tolérant d'après moi, c'est de s'accepter et accepter les autres tel que l'on est. C'est de s'avoir pardonner et surtout s'émerveiller de découvrir que nous n'avons pas toutes les réponses. C'est également savoir que notre réalité n'est peut-être pas celle des autres.

Être tolérant c'est comprendre que nos doutes, nos peurs sont partagées par tous. Déjà le fait d'accepter d'écouter les autres (sans prendre tout pour véridique) et ce sans colère, sans insultes... voilà la voie qui m'ammène à découvrir la tolérance. La tolérance s'apprent-elle ? N'est-elle pas le résultat d'un autre apprentissage soit juste apprendre à Être. Le travail de l'âme, n'est-elle pas de nous faire choisir ce qui est plus grand que soit, choisir le meilleur de ce que nous sommes sans condamner ce que l'on n'a pas choisi. Nous ne pouvons pas tous être des peintres! C'est à travers les expériences de chacun, chacune que nous grandissons. Ceci n'est que ma réflexion, ma perception, ma vérité et je reste certaine que beaucoup d'entre vous seraient capable de me faire accepter une toute autre vérité.Ceci n'est qu'un exemple de tolérance. c DABY C4EST AUSSI PARDONNER
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
danyka
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29539
Age : 68
Localisation : dordogne
Emploi/loisirs : sans emploi nature aquarium fleurs
Humeur : bonne en general
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: Peut-on encore être tolérant ?    Dim 19 Jan 2014 - 11:30

 
Revenir en haut Aller en bas
Grand Mère
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 24870
Age : 66
Localisation : Midi Pyrénées
Emploi/loisirs : Animaux, Poupées.
Humeur : Bonne généralement.
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: Peut-on encore être tolérant ?    Dim 19 Jan 2014 - 12:02

 

_________________
Fluctuat nec mergitur.



ICI retour page d’accueil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on encore être tolérant ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Peut-on encore être tolérant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace utile ... :: >>> OUVRIR l'espace utile... :: La foirfouille des divers sujets utiles...-