AccueilPortail*S'enregistrerConnexionHaut de page

Partagez | 
 

 La méditation du père Guy Gilbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: La méditation du père Guy Gilbert   Mer 15 Jan 2014 - 21:58

:aime: 



La méditation du père Guy Gilbert





BELGIQUE Le mariage, «la plus belle aventure du monde», mais aussi un combat. Que de souffrances dans le monde parce qu'on ne sait pas dire pardon..., a dit le prêtre des loubards, samedi, durant la messe de mariage de son ami Laurent.
Le cardinal Danneels m'a permis une petite méditation. Je voulais vous dire que votre famille reste le coeur, le coeur de votre vie. La famille, c'est la cellule la plus petite, la plus grande, la plus noble, la plus ancienne, la plus neuve. Vous la fondez aujourd'hui, Claire et Laurent. L'amitié partagée avec tant de gens qui sont venus ici, bien au-delà du protocole, mais pour vous dire qu'ils vous aiment tous les deux beaucoup. Gardez, Claire et Laurent, vos amis précieusement. C'est la chose la plus grande que vous pouvez avoir après votre famille. Des amis vrais qui resteront, surtout quand tout ne va pas bien.
Merci pour ton amitié, Laurent. Elle est ancienne de sept ans. Tu as voulu m'offrir un prix pour mes loubards. Et il n'y a pas que des loubards français. Malheureusement, c'était aussi pour des jeunes qui poussent mal et qui sont Belges. Et que nous prenons dans notre ferme là-bas. C'est là que cette amitié est née. Et puis, tu es venu. Je vois de toi l'image d'un prince soignant des sangliers, caressant les lamas. Tu aimes tellement toutes les bestioles de la Création: de la coccinelle à l'éléphant. Oui, je t'ai vu, présence vivante, proche. J'ai apprécié que tu ne juges pas mes jeunes et que tu ne leur demandes jamais de quelle prison ils venaient, ce qu'ils avaient fait. Ils t'ont beaucoup aimé. Altesse royale, çà alors là, çà ne leur dit rien. Mais tu as été avec nous un prince, Laurent, dans la mesure où tous les a servis. Humblement, fraternellement.
Tu partageras avec Claire cet amour des animaux. Claire et Laurent, la plus belle aventure du monde, c'est l'amour que vous vous êtes donné, dans les mains du cardinal Danneels. Et tous ceux et celles qui sont ici le savent, vous pouvez avoir tous les titres du monde, tout l'argent du monde, si vous n'avez pas l'amour, nous ne sommes rien. La plus belle aventure du monde, Laurent et Claire, c'est ce oui que vous vous êtes donné tout à l'heure. C'est un combat: demandez-le à Paola et Albert, demandez-le à Nicolas et Nicole, vous verrez. Et puis, demandez-le à Astrid et Lorenz, à Philippe et Mathilde, à Johanna et son mari... C'est un combat, un magnifique combat de tous les jours, et vous le gagnerez quand on se donnera rendez-vous dans cinquante ans. Je n'aurai que 127 ans quand même...
Bien. À deux conditions, Laurent et Claire... Deux conditions! Dans cette préparation du mariage qu'on a faite ensemble, je vous l'ai dit: votre couple d'abord! J'entends parler souvent les couples qui parlent des enfants. Je dis: d'abord vous! Je suis le troisième d'une famille de pauvres, on était quinze... Cet amour que nous portaient mon père et ma mère, oui. Mais le roc de votre vie, ce sera l'amour que vous porterez l'un l'autre. Je ne fais que rendre, comme prêtre, l'amour que j'ai reçu d'un homme et d'une femme: mon père et ma mère. Ma mère qui a rendu le dernier soupir dans mes bras, il y a quelques mois. Votre couple d'abord. Les obligations de votre rang vous prendront du temps, ton travail de géomètre aussi. Mais d'abord, vous deux.
Aimez votre différence. Aimez que l'autre soit différent. N'oubliez pas: respectez-vous infiniment. Le respect, c'est le plus beau nom de l'amour. Je connais votre coeur universel, déjà. Que votre porte soit ouverte aux quatre vents de l'amitié. Que les plus petits soient servis d'abord. C'est là, Laurent et Claire, que vous serez vraiment prince et princesse. Vos enfants: ils seront les étoiles de berger de vos vies. Donnez-leur les valeurs que vous avez reçues de vos parents. Des valeurs strictement laïques, d'abord universelles. On n'a pas besoin d'être chrétien pour avoir des valeurs. Valeurs profondément laïques de respect, de tolérance, d'amour de l'autre. Donnez-leur les valeurs religieuses et morales que vous avez reçues tout petit. Aimez-les, que votre travail ne vous dévore pas. On ne rattrape jamais l'amour qu'on n'a pas donné quand ils sont si petits dans le nid, si fragiles. Et j'en sais quelque chose, dans mon métier d'éducateur spécialisé.
Enfin, à vous, les médias qui êtes venus, honorez cet amour. Valorisez l'amour. Cette image qui est transmise dans le coeur de tant de Belges, maintenant. Valorisez la fidélité. Dites à travers vos écrans et vos micros l'immensité de la beauté de la personne. Dans son coeur d'abord. Valorisez l'enfant qui dort dans le ventre de sa mère comme l'enfant qu'attendent Astrid et Mathilde. Valorisez ce maillon le plus fragile de la vie qui est l'enfant qui dort dans le ventre de sa mère. Valorisez aussi le vieillard qui s'éteint. Tant d'anciens meurent, seuls, dans les hôpitaux maintenant. Laurent et Claire, valorisez ces deux maillons de la chaîne de la vie.(...) Enfin, un petit conseil, un énorme conseil: ne vous couchez jamais, Claire et Laurent, sans vous vous êtes demandés pardon. Sachez dire pardon. Tant de couples se sont quittés parce qu'ils n'ont pas su le dire. Jour après jour, soyez, tous les deux, des êtres de miséricorde.
Je vous dédie cette belle histoire vraie, une des plus belles que je connaisse (...) C'est l'histoire du foulard blanc.
Un adulte de vingt ans avait sali ses parents. Une affaire qui détruit un peu la réputation des parents. Et le père a dit à Jean qui avait sali sa famille: «Jean, fout le camp! Et ne remets plus jamais les pieds à la maison!» Alors Jean est parti, la mort dans l'âme, mais il est parti. Et puis quelque temps plus tard, il s'est dit: «Je suis vraiment une ordure, un salaud; alors je vais demander pardon à mon père.» Mais il avait tellement peur que son père le jette de la maison, alors il lui écrit et dit: «Papa, vraiment, je vous ai salis, je te demande pardon. Je voudrais tant revenir à la maison. Je t'écris, je te mets pas d'adresse. J'ai tellement peur que tu me dises non. Si tu me pardonnes, mets un foulard blanc, je t'en prie. Sur le pommier devant la maison, tu sais la grande allée des pommiers qui conduit à la maison. Mets un foulard blanc sur le dernier pommier.»
Et puis, quelque temps plus tard, il dit à son frère et ami Marc: «Je t'en supplie Marc, accompagne-moi, voilà ce qu'on va faire. Je te conduis jusqu'à la maison. A cinq cents mètres de la maison, tu prends le volant, je me mets à côté à la place passager, je ferme les yeux. Lentement, tu descends l'allée des pommiers. Tu t'arrêtes. S'il y a un foulard blanc, alors, je foncerai à la maison... S'il n'y a pas de foulard, jamais plus je ne reviendrai» Ainsi dit, ainsi fait. Cinq cents mètres. Jean donne le volant à Marc. Jean s'assied à la place passager, ferme les yeux et lentement la voiture descend la grande allée des pommiers, jusqu'au dernier pommier devant la maison. Et Jean, les yeux fermés, dit à Marc: «Je t'en supplie Marc, mon père a-t-il mis le foulard blanc? Dans le pommier, devant la maison?» Et Marc lui dit: «Non, non Jean, il n'y a pas de foulard, dans le pommier devant la maison, mais il y en a des centaines, tout au long de l'allée...»
Frères et soeurs, bien-aimés, partez de cette cérémonie avec des foulards blancs dans votre coeur. Soyez, Claire et Laurent, des êtres de miséricorde. Soyez-le tous, frères et soeurs. Le monde crève de manque de miséricorde. Catholiques, protestants, orthodoxes, musulmans, juifs, bouddhistes, athées, agnostiques, soyez des êtres de miséricorde.
© La Libre Belgique 2003
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   Mer 15 Jan 2014 - 22:04

:aime: 



"donner son avis" ??



Quelle est la différence entre "émettre un jugement" et "donner son avis" ??

Bonjour à tous ! 

Voilà une question un peu "dilemme" pour moi ... 

Y a-t-il une réelle différence entre "émettre un jugement" et "donner son avis/son opinion". 

Si je dis "tu n'a pas assez travaillé", je juge ou j'émets un avis ? 


Si je dis "je pense que tu n'a pas assez travaillé "je juge ou j'émets un avis ...,

merci de vos éclaircissements ! 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   Mer 15 Jan 2014 - 22:05

: ange :  



Porter un jugement correspond à une critique directe... 
Donner un avis, c'est ce qu'on pense de... sans certitude ! 
Beaucoup de personnes jugent en faisant passer ça pour un simple avis, alors que leur opinion est faite. 
La frontière entre les deux es très mince, mais dans la pratique l'avis démontre une plus grande ouverture d'esprit car toujours discutable. 
Les "jugent" eux sont parfait puisqu'ils se permettent de juger, et en règle général ne changeront pas leur position
."

La question me fait penser aux cercles de développement qu'on utilise pour la gestion du personnel (ressource humaine).

Pour évaluer le travail d'un collaborateur: 
lors d'un entretien, on doit éviter de donner notre avis sans aucun élément objectif, par exemple ne jamais dire je pense que tu es souvent distrait sans aucune autre explication. Par contre, on peut dire :j'ai vérifié et constaté que tu passes 1 heure par jour à écrire des mails privés pendant les heures de travail, ça on peut lui dire.
On peut dire aussi après vérification je constate que tu n'as pas atteint les objectifs que l'on avait déterminés en début d'année.
Ensuite, lors de l'entretien, on le laisse répondre, apporter sa réponse.
On lui laisse aussi quelques jours pour apporter ses arguments par écrits.
Par la suite, donc après avoir constaté des faits objectifs, un entretien, et les arguments du collaborateur, on peut alors faire une évaluation (jugement) sur la qualité de son travail
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   Mer 15 Jan 2014 - 22:07

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   Mer 15 Jan 2014 - 22:10

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   Mer 15 Jan 2014 - 22:12

http://www.vivicervera.com (Música: Nocturno de Secret Garden)
Cette méditation a été traduite pour toutes les personnes qui parlent français, grâce à l'aimable collaboration de Claude Traube. Elle est sous-titrée pour une meilleure compréhension et j'espère que vous l'apprécierez malgré mon français imparfait. Merci.



  • Acheter "Nocturne" sur





Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   Mer 15 Jan 2014 - 22:22

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   Mer 15 Jan 2014 - 22:24

pour tout les membres de se forum 
qui sont malades , ou en difficulter 

fleur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   Mer 15 Jan 2014 - 22:34

Chant pour la guérison







notre devoir, c'est de se guérir chacun soi même, ainsi nous guérissons le monde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
Grand Mère
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 24870
Age : 66
Localisation : Midi Pyrénées
Emploi/loisirs : Animaux, Poupées.
Humeur : Bonne généralement.
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   Jeu 16 Jan 2014 - 2:26

: génial : 

_________________
Fluctuat nec mergitur.



ICI retour page d’accueil
Revenir en haut Aller en bas
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25299
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   Jeu 16 Jan 2014 - 21:46

merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La méditation du père Guy Gilbert   

Revenir en haut Aller en bas
 

La méditation du père Guy Gilbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace utile ... :: >>> OUVRIR l'espace utile... :: La foirfouille des divers sujets utiles...-