AccueilPortail*S'enregistrerConnexionHaut de page

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 poules et autres bestioles du jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: poules et autres bestioles du jardin    Sam 5 Oct 2013 - 22:13

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: poules et autres bestioles du jardin    Sam 5 Oct 2013 - 22:14

Quelques-uns des sites qui m'ont paru les plus intéressants (pour les volailles ou autres)

Classements des bienfaits, par plantes, ou par indicatins thérapeutiques (mais destiné aux humains) :
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_medecine/index.html

Sur les médecines naturelles et traditionnelles :
http://gardiabacqueraphael.e-monsite.com/rubrique,medecines-traditionnel,10…

Plantes médicinales à usage vétérinaire (Baumaux):
http://www.lepetitherboriste.net/affections/veterinaire.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: poules et autres bestioles du jardin    Sam 5 Oct 2013 - 22:18

ABCES (PATTE/DOIGT)
Laisser tremper la patte dans l'eau tiède pour "ramollir" la peau / retirer la nécrose et curer le pus...
- cataplasmes d'argile

AFFECTION VIRALE
- Thym : le plus efficace et rapide = en huile essentielle (voir dans le message suivant) : HE Thym à linalol ou Thym à Thujanol (et pas Thym à Thymol !)
- Oignon = antiviral (évite la contagion) : couper un oignon en deux et placer dans la cabane des poulettes


ARDEUR DES COQS
- Redo26 a parlé du gingembre... Je n'ai pour le moment rien trouvé qui confirmerait pour les volailles (J'ai testé Mr. Green ...efficacité non prouvée sur mon coq...). Il a par contre été pouvé que le gingembre donne de l'appétit...

ANEMIE
Suite à une infestation de poux, par exemple => manque de fer => donner du boudin avec un peu de persil haché (dont la vitamine C potentialise énormément l'absorption du fer).
Donner régulièrement des orties fraiches (hachées ou écrasées grossièrement en marchant dessus).
Autres sources de fer : épinards (et autres légumes verts à feuilles), graines de courges et de citrouilles, pois chiches et lentilles...

ANTIBIOTIQUES NATURELS
Antibiotiques généraux :

Antibiotique des voies respiratoires:
- Eucalyptus , pour lutter contre le Coryza, par exemple (voir la "recette" à CORYZA)

CROISSANCE
- levure de bière
- Huile de foie de morue
- graines et feuilles d'Amarante (les feuilles sont à retirer en fin de saison, avant vous risquez de tuer la plante)
- feuilles d'orties hachés (vitamines et minéraux)

COCCIDIOSE
- Curcuma / Origan
- l'absorption d'Aïl, de Thym et Romarin crée un contexte gênant l'implantation des coccidies
- Vinaigre de cidre - crée dans l'intestin et l'estomac un milieu acide non apprécié des coccidies - verser 1c. à soupe dans 2.5 litres environ d'eau de boisson une fois par mois, et un peu plus (toutes les 3 semaines environ) lors des périodes chaudes et humides.


CORYZA
- Eucalyptus - en inhalation

- deux remèdes homéopathiques (source : http://laruchotte-leblog.blogspot.com/2009/01/soigner-le-coryza-et-les-mala… ) que l'on peut associer dans les cas "graves"
Coryzanine Aviaire 529

PVB troubles broncho-pulmonaires


COUVAISON
Pour encourager : voir PONTE, car les mêmes plantes encouragent d'abord à la ponte, puis à la couvaison
- graines de Tournesol
- graines de chanvre
Pour améliorer les ECLOSIONS : supplémenter les reproducteurs en vitamine E (dont la carence engendre une éclosivité moindre et des morts dans l'oeuf dès 3-4 jours d'incubation)
Ces huiles sont citées ici dans l'ordre de teneur en vitamine E (huile de germes de blé +++). levirouil préconise de donner en petites quantités dans la ration des poules reproductrices (dont on souhaite ensuite faire incuber les oeufs) : 1 cuillère à café pour 3-4 poules deux fois par semaine; utiliser si possible de l'huile vierge, bio, 1ère pression à froid, et la conserver au frigo.

Pour décourager
- retirer les oeufs frais pondus le plus souvent possible
- fermer l'accès à son pondoir habituel
- la changer d'habitat pendant 3 jours (si possible, la mettre dans une caisse ou clapier assez obscur, avec nourriture et eau évidemment - certains les en privent mais ce n'est pas plus efficace !)
- lui tremper une dizaine de secondes le c... dans l'eau bien froide
- la mettre dans une caisse et l'emmener faire une petite promenade en voiture
- donner à manger de la menthe poivrée
- lui donner du Doliprane (paracétamol) pour enfant - attention au dosage (à vérifier avec la notice, mais à priori12mg pour une Pékin ou Soie (environ 1kg), en deux prises (matin/soir)... à renouveller le lendemain matin si besoin...


DIARRHEE (de cause alimentaire ou indéterminée)

DIGESTION
- Romarin (en infusion)
- Thym

ENTRETIEN DU POULAILLER
- Chaux Vive
- une fois le local nettoyé, fermer et faire brûler (dans un récipient solide et non inflammable!) des tiges d'aïl séchées et du poivre de cayenne, en y ajoutant éventuellement quelques brindilles de bois

FLORE INTESTINALE
Il est opportun d'aider nos volailles à la reconstituer...après une cure d'antibios, un anti-coccidien ou même un vermifuge...
- levure de bière
- ultralevure
- yaourts faits maison (copie de la recette de levirouil : )


FORTIFIANT
- graines et feuilles d'amarante (les feuilles sont à retirer en fin de saison, avant vous risquez de tuer la plante)
- Huile de foie de morue, 1 c. à soupe par kilo de graines... plutôt en milieu d'hiver, lors de la mue, ou bien après un affaiblissement...ne pas donner continuellement (ça reste de l'huile !et ça peut, en outre, si donné trop souvent, donner un goût aux oeufs)
- orties fraiches

GALE DES PATTES
Badigeonner, au moins 2 fois avec trois jours d'intervalle, avec:
- Huile de Cade
- pétrole lampant
- mélange de 1/3 de mazout et 2/3 huile végétale
- mélange 1/2 souffre et 1/2 huile végétale
- vaseline (pour les cas "débutants" ou pour enduire les pattes après un des traitements ci-dessus)

INFECTIONS BACTERIENNES
- Aïl
- Argile - 4 c. à soupe dans 1 litre d'eau de boisson, attention pas de contact avec le métal
- Mélisse
- Thym

INFECTIONS INTERNES
- Ortie (plutôt préventif que curatif), donner graines ou feuilles, fraîches ou séchées


MANQUE DE CALCIUM
- donner, en complément des grains habituels des coquilles d'huîtres broyées, coquillages broyés (ou petits), escargots, coquilles d'oeufs bien écrasées et mélangées à de la pâtée/à vos restes de repas (pour que la poule ne l'identifie pas et n'aille pas ensuite manger ses propres oeufs).
- donner aux poulettes systématiquement vos restes de yaourts, fromage blanc, etc, encore mieux s'ils sont faits maison !
- Germes de blé

MUE
- Huile de foie de morue, 1 c. à soupe par kilo de graines (attention à sa conservation)
- Levure de bière : contribue à la formation et à la qualité de la peau et des plumes - régénérant "d'un peu tout" (métabolisme)


MYCOSES
- HE d'Arbre à Thé
Ajouter à la ration de nourriture quelques feuilles d'Origan.


OEUFS
Mous ou sans coquille => Premier oeuf du chapelet. Si récidive, probable manque de calcium => en augmenter l'apport dans la nourriture (voir "Manque de calcium")
Pour évaluer la fraîcheur : plonger l'oeuf dans un récipient rempli d'eau un peu salée : s'il coule, il est très frais; s'il remonte un peu mais reste néanmoins plutôt vers le fond, il est frais (jusqu'à 3 semaines); s'il remonte, il est douteux (et ce plus il est haut dans le récipent)... et s'il flotte, jeter directement !
Poule(s) qui mange(nt) les oeufs 1) décourager
=> ramasser tous les jours, et mieux plusieursfois par jour
=> vider deux/trois oeufs (faire un petit trou à chaque pointe et souffler dedans) puis les remplir d'un mélange sable/moutarde/poivre, les replacer au poulailler...désagréable surprise pour la poule qui y goûtera et n'y retournera plus !
=> installer des pondoirs à double fond (l'oeuf roule dans un tiroir sous le pondoir auquel la poule ne pourra accéder)
2) combler les carences
=> donner un complément de calcium (voir "Manque de calcium") et vitamines

PLAIES
Pour nettoyer:
- lotion au Thym
- lotion à la Mélisse -
HE de lavande (officinale ou lavandin) en application directe sur la blessure

PONTE
Pour encourager :
- avoir un coq au poulailler
- laisser des oeufs (fictifs, en plâtre par exemple, ou en plastique blanc) dans le pondoir
- avoine
- eau chaude (tiède!) en unique boisson, distribuée plusieurs fois par jour
- graines de chanvre
- Orties (graines ou feuilles, aussi bien fraîches que séchées)- stimule la production interne des oeufs, et donc ensuite la ponte
- vin rouge dilué dans l'eau de boisson


POUSSINS
- pour les faire accepter par une poule, lui donner à boire d'abord pendant 3 jours du vin rouge (dilué avec un peu d'eau)
- graines d'Amarante dès les premiers jours - très nutritif, extra pour leur développement, petites donc faciles pour eux à manger

POUX, PUCES ET PUNAISES
- nettoyer le poulailler à l'eau très chaude + savon noir
- cendres de bois, mélangée avec du sable dans le bac à poudrage (ou dans un trou dans un coin de l'enclos) et/ou en petites quantités avec la litière (répulsif, curatif)
- Fougère aigle utilisée en paillage; si les poules en mangent, c'est sans doute qu'elles tentent de se soigner d'un Ténia...dans ce cas (si elles en mangent), retirer les feuilles après 3 jours car elle peut ensuite être toxique pou le foie
- bouquets de Mélisse suspendu dans le poulailler (répulsif)
- feuilles de Noyer dans la litière (répulsif)
- aiguilles de Pin comme litière (répulsif)
- poudre de Pyrèthre - à saupoudrer sur le fond du poulailler, les pondoirs, perchoirs... voire même directement sur les volailles en cas de forte invasion, dans ce cas, veille à ce que la poudre pénètre bien sous les plumes (ATTENTION, pas sur des animaux à SANG FROID) (répulsif et curatif)
- Romarin, suspendu en bouquet dans le poulailler (répulsif)
- Tanaisie (graines, feuilles) dans la litière (mais surtout pas en litière unique car nocive à trop forte dose) ou suspendue, en bouquet, en haut du poulailler hors d'atteinte des volailles (pour qu'elles n'en mangent pas trop) (répulsif, curatif et vermifuge)
Décoction
- spray répulsif :

RHUMATISMES
- Romarin, intégré à la nourriture ou en infusion dans l'eau de boisson

VERS
Le vermifuge "fonctionnerait" mieux en période de pleine lune (jour J / 2 jours avant / 2 jours après), puis les 10 jours qui suivent, si possible en lune descendante.
Il est conseillé de vermifuger (préventivement) au moins deux fois par an en avril (période d'éclosion des larves) et en juin (période de leur plus grand développement)
- Aïl - en préventif, à petites doses, sous toutes ses formes (y compris celle ci-dessous mais plus diluée) et en association avec du Thym, pour éviter l'implantation des vers (les oeufs et larves traversent l'organisme mais ne s'y installent et développent pas)
- en curatif gousses
- Armoise (à petites doses, car toxique à hautes doses)
- Basilic (vermifuge léger, plutôt préventif ou à utiliser en cas d'infestation mineure) - donner feuilles et fleurs fraîches à volonté
- graines de courges : contre Ténias et Ascaris et aident à cicatriser le tube digestif. Elles sont en plus très nourrissantes car protéinées (20 à 30 %) et caloriques, riches en magnésium et en fer, phosphore, zinc, cuivre, vitamines A B1 B2.
- Estragon
- Menthe (menthe poivrée) - donner feuilles et fleurs fraîches à volonté
- Tanaisie, encore plus efficace par ingestion en HE, mais dose à déterminer...car, attention, elle est nocive à fortes doses
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: poules et autres bestioles du jardin    Sam 5 Oct 2013 - 22:24

Citation :AFFECTION VIRALE
- Thym : le plus efficace et rapide = en huile essentielle (voir dans le message suivant) : HE Thym à linalol ou Thym à Thujanol (et pas Thym à Thymol !)

Je ne sais plus pourquoi pas "thym à thymol"... je vais chercher Humm

Message suivant :
Citation : Huile essentielle de Thym - une goutte par ration "normale" de nourriture pour deux/trois volailles, donner pendant 5 jours, puis faire une pause de 2 jours avant de recommencer pour 5 jours; éventuellement, on peut mettre à disposition de toutes les volailles deux bacs d'aliments : l'un avec l'huile essentielle de thym et l'autre pas...en théorie, les poules iront d'elles-mêmes manger dans le bac qui leur convient...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: poules et autres bestioles du jardin    Sam 5 Oct 2013 - 22:26

 L'élevage des oies et des canards
Les oies
  Le temps n'est plus ou tous les fermier de notre pays, répondant à la demande de Charlemagne dans ses capitulaires, tenaient leur << maisons decampagne>> largement pourvues en oies. Souvent rejeté, cet élevage récompense pourtant largement celui qui le pratique. On savait jadis apprécier cette volaille comme la plus productive de toute : sa chair, ses plumes, son duvet, sa peau, sa graisse ont perdu de leur réputation, il n'y a guére que le foie gras qui n'ait été oublié d'aucun gourmet depuis l'antiquité. En dehors de cette spécialité qui regroupe quelquyes gros éleveurs, il n'y a pas en France d'élevage intense de l'oie, or ce dernier est un élevage typiquement familial et l'on ne saurait trop encourager dans cette voie tous ceux qui le désirent.
Son installation est facile et comparable à celle du canard.Son élevage sera d'autant plus rémunérateur que l'on pourra la laisser circuler dans des espaces assez vastes où elle trouvera  l'herbe et les insectes dont elle absorbe une grande quantité. L'oison à sa naissance pèse de 6o à 8o g. Il atteint à l'âge de 8 à 9 mois un poids qui, suivant les races, peut varier de 6 à io kg. L'oie nous donne sa chair, sa graisse, et son foie gras si apprécié des gourmets (i).La plume et le duvet, bien conservés, sont recherchés pour la literie. Certaines plumes sont aussi utilisées par la mode. L'unité d'élevage est le jeu. Il est constitué par un jars et de trois à cinq femelles suivant qu'elles appartiennent à des races lourdes ou légères (a).
LOGEMENT
Il faut donner à chaque jeu un enclos et une cabane séparée. Cabane. - Elle peut être identique à celle du canard, mais l'on peut fort bien leur aménager un coin dans un local inoccupé. Pour un jeu il faut une surface de 7 à io Ina et une hauteur de i,6o m à i,9o m. Un sol cimenté, recouvert de paille ou de feuilles séchées et une ouverture pour l'aération pendant la nuit, voilà tout ce qui est nécessaire à leur confort.La litière sera changée tous les huit jours.Pour les pondeuses, afin de leur offrir le calme et le cadre qu'elles préfèrent à la saison de la ponte, des abris de branchage ou de paille sont ce qui leur convient le mieux, à condition de les  protéger contre la pluie avec de la tôle, du carton bitumé, etc. Enclos et pièce d'eau. - L'enclos doit avoir au moins une cinquantaine de mètres carrés et être attenant, si possible à l'abri. La pièce d'eau n'est pas indispensable mais elle est utile et favorise les accouplements.
REPRODUCTION -- ÉLEVAGE DES JEUNES
Les reproducteurs seront choisis en automne parmi les plus vigoureux du type parfait de la race en évitant la consanguinité. Les accouplements débutent en décembre ou janvier, et la ponte commence en février. Les aeufs pèsent en moyenne de ioo à 120 g. L'incubation dure de 28 à 30 jours. Les oisons naissent entre le is mars et le 3o avril, dans presque toutes les contrées.L'élevage peut être conduit par l'oie ou une poule. L'élevage artificiel est possible dans les mêmes conditions que pour les canards. L'oison sorti de l'oeuf doit être placé dans une caisse ou panier, garni de duvet, conservé au chaud.Attendre 24 heures pour donner le premier repas. Le jeûne libère le tube digestif.Pour le premier repas, saupoudrer le dos des oisons avec de la mie de pain ou des flocons d'avoine.La nourriture ainsi répandue éveillera la curiosité des oisons, ils y prendront goût et seront ainsi habitués à la rechercher pour les repas futurs, que vous distribuerez dans les augettes.Il est nécessaire de répéter cinq ou six fois ces distributions pendant la première journée.L'alimentation normale commence le ae jour par une pâtée humidifiée avec du lait écrémé ou de l'eau. Elle est composée de farine d'avoine, farine de maïs ou d'orge et des recoupes par tiers.Cette pâtée doit être donnée six fois par jour et en quantité suffisante pour que chaque repas dure au moins is minutes.  A partir du troisième jour mêler à la pâtée des orties finement hachées. De 1a deuxième semaine jusqu'au zoe jour, voici une formule : son, 12 parties ; recoupe, 10 parties ; farine d'avoine ou maïs, ajouter orties hachées, luzerne, trèfle. Laisser la pâtée à la disposition des oisons pendant 20 minutes, s'il en reste la donner aux adultes ; et ceci cinq fois par jour en ajoutant une distribution de maïs concassé.Pendant le premier mois les oisons sont susceptibles d'être victimes de refroidissements ou d'insolation. Pour éviter ces aléas choisir avec soin l'emplacement du parc d'élevage et de même que pour les canards ne pas les laisser se mouiller ni se baigner. Au bout d'un mois les oisons plus robustes pourront aller pâturer à leur guise. Le matin ils auront la pâtée précédente sans verdure. A midi verdure hachée avec de la farine de maïs ou d'avoine par moitié. Après toute une journée passée au pâturage, donner, le soir, un repas de grains.Ces aliments existent dans le commerce et l'éleveur aura avantage à se les procurer toutes prêtes.
ALIMENTATION DES ADULTES
Comme le canard, l'oie est très vorace et grossit très vite. Tout lui est bon : farines, légumes cuits ou crus, déchets de cuisine et beaucoup de verdure qu'elle se procure facilement si en dehors de son enclos elle a à sa disposition des terrains de parcours. Toutefois, il n'est pas recommandé de les faire pâturer sur les herbages affectés au bétail, car laissant des plumes et duvet sur le terrain, surtout à l'époque de la mue, ceux-ci peuvent provo-quer sur le bétail des accidents fâcheux.Ces aliments existent dans le commerce et l'éleveur aura avantage à se les procurer toutes prêtes.
Engraissement.
Il doit commencer vers le sixième mois. Eviter d'abord la liberté totale qui lui est préjudiciable. Les maintenir en parquets de surface limitée.Donner une alimentation riche surtout en farineux sans oublier les aliments verts que l'on donnera au repas du midi dès que les oies n'auront plus accès au pâturage.Les pâtées du midi et du soir seront surtout à base de farines d'orge, avoine et maïs en mélange avec du lait écrémé ou du babeurre si possible. Y ajouter, le cas échéant, des légumes cuits et les déchets de cuisine y compris les eaux grasses, lorsqu'elles ne contiennent aucun produit chimique.Le maïs est certes le meilleur farineux pour l'engraissement surtout s'il est jaune et de la récolte précédente.
 
Les canards
CANARDS:
 
Le canard, le plus connu et le plus répandu des palmipèdes domestiques, est un oiseau rustique d'un élevage facile qui peut être facilement entrepris par tous à condition de lui consacrer un emplacement suffisamment étendu
Le canard doit avoir son propre domaine. Pour l'élever convenablement il faut lui donner une cabane ou un logement spacieux, garni d'une litière retournée chaque jour et changée assez souvent . Si possible un large espace enherbé avec si possible, un ruisseau ou une pièce d'eau où les canards pourront trouver des insectes, des vers et prendre de l'exercice, mais ce n'est pas nécessaire pourvu qu'ils aient de l'eau à boire.Bien que les canards recherchent l'eau, ils ne doivent pas être installés en un lieu humide.
 
La cabane, orientée de préférence à l'est doit être construite sur un terrain sec, sinon les planchers et litières pourrraient vite et de plus l'humidité provoquerait les crampes des pattes. Cette affection, redoutable chez les jeunes sujets, empêche, également, les canes de pondre. La cabane sera faite de préférence en bois, démontable et passée à la peinture ou autre protection, ainsi elle durera longtemps. Le plancher épais sera bien isolé du sol par des pieds sous la cabane. Clouer sous ce plancher un grillage à petites mailles pour empêcher les rongeurs de pénétrer.Le toit en planches sera recouvert de carton bitumé ou de fibro-ciment.Si la cabane est petite, il n'est pas nécessaire de faire un toit à double pente. La façade sera très ouverte. Toutefois, elle sera pleine jusqu'à 8o cm du sol pour que l'air passe la nuit au-dessus des canards. Des châssis mobiles avec verres ou vitrex garniront la façade. Au-dessous du toit des ouvertures à glissières une à l'avant, l'autre à l'arrière permettront d'obtenir un courant d'air pour entraîner les émanations. Les canards dorment à même le sol c'est pourquoi on doit toujours répandre une bonne litière de paille,copeaux ect.......Les canes pondent par terre, n'importe où, en aménageant des nids à l'intérieur de la cabane on pourra facilement contrôler la ponte.
 
Enclos: Constitué par une surface enherbée, de préférence légèrement en pente, pas trop exposé aux vents et planté d'arbres ou d'arbrisseaux afin de donner des coins d'ombre très appréciés en été. Cet emplacement sera clos de manière à éviter les évasions (fil de fer, grillage, etc.). Cette clôture doit avoir au minimum 1,20 m de hauteur. La cabane sera placée de préférence dans la partie la plus élevée du terrain.Surface d'eau. Suivant le cas cette surface sera constituée par un petit ruisseau ou une mare naturelle. Il faut limiter la surface réservée par un grillage qui doit s'enfoncer d'au moins o,6o cm sous l'eau.En l'absence de ressources naturelles, il est utile de faire une mare artificielle. Dans ce cas, creuser le sol à So cm de pro-fondeur puis recouvrir le fond et les bords d'une bonne maçonnerie. Faire une canalisation pour amener l'eau. Le fond de ce réservoir doit avoir une légère pente aboutissant à une petite vanne. L'eau souillée pourra s'écouler hors de l'enclos, ce qui en facilite l'entretien.Cette pièce d'eau doit être assez grande pour permettre les ébats de tous les pensionnaires.L'accès à la pièce d'eau devra pouvoir être commandé par une barrière pour éviter que les canards ne s'y rendent tout le temps. Ceci est d'ailleurs très important pour les canes, qui ne devront pas  être autorisées à  y aller avant  11 heures, sinon elles risqueraient de pondre dans l'eau.
 
Reproduction:Les reproducteurs ne doivent pas être trop jeunes. On a constaté que les ceufs des canes de deux ans étaient supérieurs au point de vue fécondité et donnaient des canetons plus gros.Les oeufs doivent être retirés après la ponte. Si nécessaire, les laver à l'eau à peine dégourdie s'ils ont été salis et les laisser sécher sans les frotter avec un linge pour ne pas enlever l'enduit huileux qui recouvre la coquille sinon l'éclosion serait compromise. Pour les conserver les poser sur un lit de sable sec dans un local à température égale ne dépassant pas20°C. Retourner les oeufs tous les jours pour que le germe ne se fixe pas sur la paroi interne. Pour l'incubation ils seront bons pendant 15 jours.  S'il fait très chaud pas plus de dix jours. L'époque des incubations est de début janvier à fin mars.Ce sont les canes nées au début de l'année qui pondront en automne. Les canetons se vendent bien quand ils ont de dix à douze semaines.
Incubation naturelle/
L'incubation dure de 27 à 30 jours et pour la cane de Barbarie jusqu'à 35 jours. La cane est souvent mauvaise couveuse, si elle est effrayée elle abandonne ses oeufs. Faire le nid à même le sol et prendre soin d'arroser légèrement autour de temps en temps, l'oeuf de cane a besoin de plus d'humidité que l'oeuf de poule. Une poule de grosse race peut très bien couver de 10 à 13 oeufs. Les premiers jours lever la poule 20 minutes ; réduire progressivement ce temps pour ne la lever que 10 minutes vers le quinzième jour. Si la température n'est pas chaude, mettre un lainage sur les oeufs. Mirage des oeufs couvés. - Les oeufs sont mirés deux fois pendant l'incubation. Dans l'oeuf fécondé l'embryon ressemble à une araignée qui suit les mouvements du jaune quand on le tourne. Le faux germe ne montre qu'un point noir collé à la coquille. L'oeuf clair ressemble à un oeuf frais, le jaune plus tard devient trouble. Mirer le 6éme jour et le seizième jour, un second mirage permet de retirer tous les oeufs mauvais.
 
ELEVAGE DES JEUNES
Les poules sont bonnes mères pour les canetons, mais ils ne lui obéissent pas comme ils le feraient à leur maman cane. Ils n'accourent pas à son appel.Lorsque les canetons sont éclos ne pas leur donner à manger pendant 15 heures environ. Ils se reposeront sous leur mère et n'auront à leur disposition qu'une petite bouteille d'eau (bouteille pour canari) dans laquelle ils tremperont leur bec sans pouvoir mouiller leur duvet. Comme pour les petits poussins, il conviendra de donner comme première alimentation, un mélange de mie de pain rassie finement émiettée, ou mieux deux biscottes écrasées avec un jaune d'oeuf cuit dur.Du deuxième au douzième jour, cinq repas par jour. Pour les habituer à manger et attirer leur attention vers la pâtée, jeter sur celle-ci quelques vers de terre ou à défaut du vermicelle cuit.La pâtée sera humectée de préférence avec du lait écrémé elle doit rester friable au doigt. Ne pas en faire une bouillie. Ajouter à discrétion de la verdure hachée.Du douzième au trentième jour, quatre repas par jour sans omettre la verdure. Pendant le deuxième mois, trois repas quotidiens matin et midi, le soir repas de grains (seigle, orge, maïs, sarrasin de préférence, avoine que l'on peut faire tremper).Il convient de mettre les canetons dans la boîte d'élevage, ils pourront ainsi prendre leurs ébats dans le petit parc sans trop s'éloigner de la poule meneuse.Cette méthode a le double avantage de les préserver en même temps des rongeurs et des oiseaux de proie.Empêcher les canetons d'aller se mouiller pendant le premier mois ; choisir et placer l'abreuvoir de telle sorte qu'ils ne puissent y mettre leurs pattes pour s'y baigner, ni le renverser.Quand la pâtée est plus compacte, il est indispensable de mettre auprès un petit bac rempli d'eau et l'on verra que les canetons après avoir pris un peu de nourriture iront bien vite boire une gorgée d'eau. La pâtée trop claire peut causer de la diarrhée. Les canards augmenteront d'une proportion de poids très appréciable. Le caneton qui s'endort au soleil, tant que ses plumes ne sont pas poussées, peut succomber. Ces aliments existent dans le commerce et l'éleveur aura avantage à se les procurer toutes prêtes.
 
ALIMENTATION
Le canard est très vorace, il préfère la quantité à la qualité et digère tout ce qu'il absorbe avec une grande rapidité. Ce n'est pas une raison pour le nourrir n'importe comment. Il importe surtout de bien équilibrer la composition d'une ration de manière que l'animal puisse y trouver les facteurs nécessaires à une production déterminée. Les éléments constitutifs des rations alimentaires sont les protéines ou matières azotées, les hydrates de carbone, les matières grasses, les matières minérales et l'eau. Les proportions entre ces divers éléments seront variables suivant que ces rations seront destinées à des bêtes du premier âge ou du deuxième, comme ration d'entretien, de reproducteurs, de ponte ou d'engraissement. La ration sera distribuée en fonction des besoins de l'animal par 24 heures. Ces aliments existent dans le commerce et l'éleveur aura avantage à se les procurer toutes prêtes.
MEILLEURES RACES
Le choix de la race dépend avant tout du résultat recherché. Quel que soit le but de l'élevage il importe, et cela quelle que soit la race, de choisir des sujets réunissant au maximum les caractères suivants : meilleure forme, rusticité, fécondité et précocité.La distinction des sexes est généralement facile.( le sexage )
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: poules et autres bestioles du jardin    Sam 5 Oct 2013 - 22:52

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
Grand Mère
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 24870
Age : 66
Localisation : Midi Pyrénées
Emploi/loisirs : Animaux, Poupées.
Humeur : Bonne généralement.
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: poules et autres bestioles du jardin    Dim 6 Oct 2013 - 8:38


_________________
Fluctuat nec mergitur.



ICI retour page d’accueil
Revenir en haut Aller en bas
animamour
GM V.I.P. du forum
GM V.I.P. du forum


Féminin
Nombre de messages : 8173
Age : 17
Localisation : france
Emploi/loisirs : divers
Humeur : bonne
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Re: poules et autres bestioles du jardin    Dim 6 Oct 2013 - 8:41

Merci Fleur pour toutes ses informations que tu nous donnes ,j'ai mi le lien dans mes favoris : Envoie bisous 
Revenir en haut Aller en bas
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25215
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: poules et autres bestioles du jardin    Lun 7 Oct 2013 - 0:38

j'en est d'autres mais je donne les meilleurs contente que sa vous plaisent !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poules et autres bestioles du jardin    

Revenir en haut Aller en bas
 

poules et autres bestioles du jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace utile ... :: >>> OUVRIR l'espace utile... :: Jardins potagers et fleurs...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet