AccueilPortail*S'enregistrerConnexionHaut de page

Partagez | 
 

 les artistes du bagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
emeraude
GM V.I.P. du forum
GM V.I.P. du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5265
Age : 75
Localisation : FRANCE
Emploi/loisirs : antiquaires, brocantes, peintures, chevaux
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: les artistes du bagne   Lun 17 Juin 2013 - 18:01

Les artistes du bagne. Chefs-d'oeuvre de la débrouille (1748-1953)
L’exposition Les artistes du bagne. Chefs-d’œuvre de la débrouille 1748-1953 présente une vue d’ensemble particulièrement riche et variée de la production artistique issue des bagnes français (Toulon, Nouvelle-Calédonie et Guyane française). 
La nacreNautile gravé, Nouvelle-Calédonie, collection particulière, dernier quart du XIXe siècle.
 
Les coquillages, abondants dans les eaux tropicales de la Nouvelle-Calédonie, sont polis pour laisser apparaître la couche translucide et irisée, puis sculptés ou gravés, jusqu'à devenir de véritables oeuvres d'art. Le plus commun de tous est le "troque nacrier" appelé aussi"troca". Ce délicat coquillage en forme de cône se trouve dans les lagons à la fin de l'hiver austral et sa chair est particulièrement appréciée. La forme elliptique de sa coquille permet la réalisation de pyramides finement décorées ou de bracelets gracieux



Turbo marmorantus gravé, Nouvelle-Calédonie, collection particulière, dernier quart du XIXe siècle.
 
Plus imposant est le "Burgau" (turbo marmoratus) ou "turbo vert", dont les larges flancs arrondis sont poncés puis fractionnés en divers médaillons, portant pour motif des portraits d'insulaires ou des paysages représentant des villages kanaks. C'est le support idéal, vue la place dont dispose l'artiste, pour décrire des scénettes complètes.





Valve d'huître gravée, Nouvelle-Calédonie, collection particulière, dernier quart du XIXe siècle. 
De nombreux portraits sont réalisés sur ces coquillages, dont certains avec une expression très réaliste. Ici, le portrait en pied de l'empereur Napoléon Bonaparte. 
 

 
Tabatière en bois de corozo, Musée Balaguier, premier quart du XIXe siècle. La Guyane est réputée pour la diversité de ses bois. Pour bon nombre de condamnés, qui ont fait des séjours plus ou moins longs dans les camps forestiers, les différentes essences et leurs qualités artistiques n'ont plus de secret. Voilà donc la matière idéale pour ceux qui se trouvent sur la grande terre des communes pénitentiaires de Saint-Laurent du Maroni et de Saint-Jean du Maroni. Y fleurissent quantité de plateaux de service plus ou moins marquetés, coffres ciselés, jeux de dames ou encore cadres divers. De même que des statuettes aux inspirations locales, voire plus simplement païennes, principalement en palissandre ou en bois d'amourette 
 
Coffret à écriture, Musée Balaguier, fin XVIIe siècle 
 

 
Noix de coco gravée, Guyane, Musée Balaguier, première moitié du XXe siècle. En mentionnant les noms des bagnards, le type d'objets vendus et leur prix, le Registre des objets fabriqués au bagne de Toulon entre 1865 et 1866 donne un aperçu de l'ensemble de la production. Les objets confectionnés à base de noix de coco sont les plus répandus et les moins chers, ils sont à la base de l'économie du "bazar" du bagne, parfois dénommé "cocoterie". Le douzaine de "christ" en coco y est vendu deux francs et la noix entière entre dix et quatre-vingts francs. 

 
 
Le bagne, Casimir Prénéfato, Musée des beaux-arts de Chartres, première moitié du XXe siècle. 

 
 
Bois
Pipe en bois sculptée Musée Balaguier, premier quart du XIXe siècle. L'artiste-bagnard est avant tout un opportuniste. Son travail est destiné à être vendu pour améliorer son ordinaire et ce rapport à l'argent, qui d'ailleurs "stérilisera" quelque part son inspiration, conditionnera et orientera sa démarche. Il a beau être au bagne, il n'en ignore pas pour autant les principes de gestion de tout bon auto-entrepreneur : faible coût des matières premières, rapidité d'exécution, pas de stocks... Car contrairement à une idée reçue, il ne dispose pas dans la grande majorité des cas de beaucoup de temps pour réaliser ses oeuvres ! Quel que soit son statut, militaire, transporté, relégué ou déporté, le forçat est tenu ("forcé") de fournir une certaine quantité de travail à l'administration pénitentiaire, ce qui limite d'autant son temps de "loisir"... D'où l'intérêt d'obtenir un emploi privilégié qui permette le travail en "perruque", c'est-à-dire pour son propre compte. Le risque de vol permanent dans les cases collectives justifie à lui seul de ne pas perdre de temps et de ne rien conserver. La nécessité de la rentabilité de l'opération explique les phénomènes de répétitivité et de séries, que l'on ne manque pas de constater aujourd'hui. Mais l'élément prépondérant demeure le choix des matériaux, étroitement lié à la condition de l'artiste et à son liieu d'enfermement. Pour se fournir en matériaux, celui-ci se trouve alors confronté à trois possibilités : trouver le support, le voler ou l'acheter 
 

_______j'espère que je ne l'ai pas déja mis !!!__________
Revenir en haut Aller en bas
Dom
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46259
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: les artistes du bagne   Lun 17 Juin 2013 - 19:33

:aime:  c'est vraiment beau emeraude
Revenir en haut Aller en bas
Papou
Fondateur du Forum
Fondateur du Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 68732
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: les artistes du bagne   Lun 17 Juin 2013 - 19:50

Oui ! Très beau. Merci Emeraude : Envoie bisous

_________________
Aide aux victimes du photovoltaïque depuis 2009 ... Cliquez ICI

Le GPPEP est la plus importante association de promotion et de défense du photovoltaïque pour les particuliers.


Cliquez ICI pour voir la liste des procès gagnés par le GPPEP et en particulier par CS'CONSULTANT

ICI retour page d’accueil
Revenir en haut Aller en bas
Grand Mère
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 24870
Age : 66
Localisation : Midi Pyrénées
Emploi/loisirs : Animaux, Poupées.
Humeur : Bonne généralement.
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: les artistes du bagne   Lun 17 Juin 2013 - 20:30

Comme quoi, l'art appartient bien à tout le monde... C'est très beau :aime:

_________________
Fluctuat nec mergitur.



ICI retour page d’accueil
Revenir en haut Aller en bas
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25499
Age : 56
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: les artistes du bagne   Sam 2 Nov 2013 - 23:08

bravo ma belle
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les artistes du bagne   

Revenir en haut Aller en bas
 

les artistes du bagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace culturel... :: >>> OUVRIR l'espace culturel :: La peinture, la sculpture...-