AccueilPortail*S'enregistrerConnexionHaut de page

Partagez | 
 

  Comment transporter un chat blessé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Comment transporter un chat blessé ?   Ven 14 Déc 2012 - 23:40

: Hello :


Comment transporter un chat blessé ?



Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Ven 14 Déc 2012 - 23:42

http://www.youtube.com/user/pratiks/videos
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Ven 4 Jan 2013 - 1:08

Le chat, un thérapeute


Le chat, un thérapeute


« Ronronthérapie »… Le nom fait sourire, et pourtant, c’est très sérieux. Le chat possède de véritables pouvoirs thérapeutiques : il nous apaise, nous déstresse, soigne nos insomnies et chasse nos idées noires!

Les soirs où je rentre stressée, sans aucune envie de communiquer avec des humains, je prends mon chat sur mes genoux et je lui raconte mes soucis, confie Zouhour, 48 ans, professionnelle du tourisme. Blotti contre moi, il me laisse parler sans me contredire, et son ronronnement régulier m’apaise. Quand je n’ai plus rien à dire, je me contente de le caresser en silence. Progressivement, j’accède à une sorte de béatitude inégalable. »

Plusieurs études récentes montrent que les gens qui vivent avec un chat jouissent d’une meilleure santé psychologique que ceux qui vivent sans (In Tout sur la psychologie du chat de Joël Dehasse - Odile Jacob, 2008). Tous les propriétaires constatent, jour après jour, le pouvoir de leur compagnon griffu, sans pour autant pouvoir l’expliquer. Paradoxalement, c’est une ancienne « ennemie » des chats, la journaliste Véronique Aïache, qui lève en partie ce mystère avec un beau livre intitulé La Ronron Thérapie. « Disons que ces animaux me laissaient indifférente,rectifie-t-elle. Mais ma fille a tellement insisté que je me suis laissé convaincre, et Plume est entrée dans ma vie. Je me suis surprise à me délecter de sa présence, et même à puiser dans ses ronronnements l’inspiration de mes écrits. Plume, 2 ans aujourd’hui, est devenue l’“âme de la maison”, comme disait Cocteau. En fait, j’ai écrit ce livre parce que je ne trouvais rien, en dehors d’infos éparses sur Internet, qui me permette de comprendre comment un simple ronronnement peut se révéler si précieux pour le corps et l’esprit. »


« Le ronronnement utilise le même chemin dans le cerveau, à travers le circuit hippocampe-amygdale, une structure étroitement liée au déclenchement de la peur, indique Jean-Yves Gauchet. Écouter ce doux bruit entraîne une production de sérotonine, l’“hormone du bonheur”, impliquée dans la qualité de notre sommeil et de notre humeur. » Le ronronnement « joue un peu le rôle de la madeleine de Proust, ajoute le praticien, sauf, bien sûr, si vous êtes encore traumatisé par ce chat qui vous a griff é au visage quand vous aviez 6 ans ».


Une éponge émotionnelle


Le chat ronronne pour se guérir, mais ronronne-t-il aussi volontairement pour nous faire du bien ? Nous aimerions le croire. Violaine, 40 ans, pharmacienne, témoigne : « Ma psychanalyste avait un chat. Il restait sagement à sa place, sauf dans des moments très difficiles où il grimpait sur le divan à côté de moi. »

Cela dit, Joël Dehasse, vétérinaire à Bruxelles, est formel : un chat vibre essentiellement pour accroître son propre confort. S’il est champion pour nous débarrasser de nos énergies négatives, c’est aussi parce qu’il a vérifié qu’un humain serein est plus attentif et répond mieux à ses besoins. Le chat est capable de repérer notre détresse instinctivement, grâce aux phéromones que nous émettons (chaque émotion a sa propre odeur). Rien de très altruiste, donc. Sauf allergie aux poils de chat, il n’y a que des avantages psychiques et physiques à vivre avec lui.

Véronique Aïache cite plusieurs expériences : « En 1982, Aaron Katcher, psychiatre américain, prouve en direct devant des caméras de télé que caresser un chat diminue l’anxiété, la tension artérielle, donc le risque d’infarctus. Dennis R. Ownby, responsable de la section allergo logie et immunologie de l’université de Géorgie, aux États- Unis, conclut, au terme d’une étude de sept ans, qu’en étant quotidiennement au contact de chats, on s’expose à des molécules connues pour leur efficacité protectrice du système immunitaire. » Mais, curieusement, si le chat possèdedes vertus antidépressives, il ne nous met pas de bonne humeur. « Il libère les humains de leurs énergies négatives, sans pour autant en apporter de positives, constate Joël Dehasse. Le bien-être ressenti est surtout lié à la disparition des humeurs sombres. »

Le ronronnement n’est pas la seule « fonction » thérapeutique des chats. Certains ne ronronnent pas. Et certains maîtres sont incommodés par le « bourdonnement » trop bruyant de leur minet. « J’en ai eu une, Olympe, qui dormait avec moi et ronronnait fortement pendant son sommeil, avoue Madeleine, 60 ans, historienne. Or ce bruit censé m’apaiser m’énervait beaucoup. Il m’est arrivé de la caresser doucement pour que je puisse enfin m’endormir. » Car le chat nous guérit aussi – et peut-être surtout – par les caresses que nous lui prodiguons, par les contacts physiques qui nous lient à lui. À travers eux, nous ressuscitons les premiers câlins avec notre mère. D’ailleurs, « plus nous avons manqué de tendresse dans l’enfance, plus nous avons tendance à nous tourner vers les animaux pour trouver auprès d’eux une complétude aff ective », affirme Isabelle Claude, équithérapeute, auteure du Cheval, miroir de nos émotions (Éditions DFR, 2007).

Les fameux bars à chats de Tokyo – il en existe sept –, où les Japonais viennent évacuer leur stress et se relaxer en compagnie de félins, remplissent cette fonction. Les matous jouent, vont, viennent. Les clients regardent, caressent. À l’entrée, un avertissement : « Interdiction de forcer un chat à être caressé. » Pour la tranquillité de tous, les enfants sont interdits. « Une loi autorise les propriétaires d’immeubles à interdire les animaux domestiques, faute de place et par souci d’hygiène, explique encore Véronique Aïache dans son livre. Les bars à chats permettent de profiter d’eux sans en avoir les contraintes. » Pour l’anecdote, citons l’histoire de ces deux clients qui ont fait connaissance en caressant le même chat et se sont mariés… « Ce n’est pas seulement parce qu’il rend des services – comme chasser les rongeurs – que l’homme a laissé le chat s’installer sur ses canapés, observe Jean-Yves Gauchet. Non, je crois que les félidés et les hominidés étaient faits pour se retrouver. C’est au-delà du rationnel, ça nous dépasse. »


La vérité est que, entre l’homme et le chat, c’est magique !


Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Ven 4 Jan 2013 - 1:12

: Hello :



Mon chat fait ses griffes partout !


Assez de voir vos meubles, coussins, rideaux et autre revêtement de sol porter les marques de votre animal de compagnie ? Quelques conseils pour limiter les dégâts causés par les griffes de votre chat.




Après tout, il n’y a rien de plus naturel pour un chat que de faire ses griffes ! Ce comportement instinctif, néanmoins, n’en est pas moins dévastateur pour les meubles, coussins, moquettes, tapis ou rideaux sur lesquels le félin laisse son empreinte. Voici quelques conseils pour apprendre à votre Minet à ne plus les gratter… Sachez toutefois qu’il sera plus facile d’éduquer un chaton que d’apprendre les bonnes manières à un adulte habitué à son agréable petite gymnastique.

Prévention


Tant que votre chat ne fait pas ses griffes à l’endroit approprié, interdisez-lui l’accès à la pièce “sensible”. Protégez d’une feuille de plastique les meubles et objets sur lesquels il a jeté son dévolu et placez à proximité un griffoir (ou grattoir) ou un arbre à chat. Sur les parties où il s’acharne en particulier, pulvérisez un produit répulsif (renseignez-vous auprès de votre vétérinaire). Et vous limiterez les dégâts en lui coupant régulièrement les griffes.

Education


A chaque fois que vous prenez votre chat en flagrant délit de griffages intempestifs, dites-lui “non” d’une grosse voix ou jetez-lui un peu d’eau sur le museau. Amenez-le au griffoir et frottez-lui doucement les pattes avant dessus. Complimentez-le lorsqu’il y va de lui-même. Pour obtenir des résultats, vous devrez faire preuve de persévérance. Autre astuce : pour inciter votre facétieux matou à utiliser le griffoir, imprégnez-le d’herbe-aux-chats (cataire) ou de valériane : deux plantes dont il raffole. Si toutes ces mesures s’avèrent vaines, un comportementaliste pourra vous aider à mettre en place des stratégies adaptées.




( Source : le Net )




Dernière édition par fleur le Ven 4 Jan 2013 - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Ven 4 Jan 2013 - 1:12

: Hello :


Les chats : ce qu’ils aiment, ce qu’ils détestent


On pense souvent tout connaître des animaux qui partagent notre vie au quotidien.
Mais savez-vous précisément ce qu’aiment ou détestent vos félins domestiques ?
Savez-vous adapter votre mode de vie au sien afin de lui apporter une existence confortable auprès de vous ?

Le secret d’un chat heureux tient aussi dans la manière qu’a son maître de s’en occuper.
Et de ce côté, les matous sont très différents de l’autre animal de compagnie préféré des français, à savoir le chien.
Voici donc quelques conseils de base pour cohabiter sereinement avec votre fauve miniature !

Avec vous…

Il aime :

- Se frotter à vous, car c’est une façon pour lui de s’approprier son maître. En frottant ses joues et son corps contre vous, il dépose des phéromones qui le rassurent : vous êtes un membre de sa tribu, son territoire !

- Jouer avec vous. Rien n’est plus agréable pour le chat que de se trouver un partenaire de jeu, qu’il soit humain ou animal. Rien de tel pour bâtir une solide complicité entre vous et lui.

- Pétrir votre ventre lorsqu’il s’installe sur vous. Non, il n’est pas indécis quant à la façon dont il va s’installer, il reproduit simplement un comportement instinctif. Lorsqu’il était chaton, il faisait ce geste pour provoquer la montée de lait chez sa mère avant de téter.

Il déteste :

- Le bruit. Le chat aime être au calme et des bruits trop violents peuvent l’effrayer. Son ouïe très développée a en horreur le vacarme tel que de la musique à plein volume ou les bruits d’aspirateur ou de perceuse.

- La solitude. Bien qu’indépendant, un chat est avant tout un animal social. S’il manque d’affection ou d’attentions, il peut développer de l’anxiété et souffrir de dépression.

- La contrainte. Vous devrez vous y faire, on ne punit pas un chat comme on le fait pour un chien. Inutile de le frapper, il risquerait de continuer d’autant plus le comportement que vous voulez lui interdire.



A table…


Il aime :

- Manger tiède. A l’état naturel, un chat consomme sa nourriture à 38° (température corporelle de sa proie).

- Plusieurs petits repas par jour. Notre petit félin domestique tient également cette manie de fractionner ses repas de son instinct de chasseur.

- Manger la nuit. Les félins chassent surtout la nuit, où ils peuvent déguster le fruit de leur chasse plus à l’abri des autres prédateurs qu’en plein jour.

Il déteste :

- Les gamelles sales. Lorsqu’on sait que le chat est un maniaque de la propreté, on comprend qu’il n’aime pas que son écuelle soit souillée. En plus, cela perturbe les odeurs de repas qu’il est en train de déguster.

- Les repas décalés. Le chat est un animal routinier et aime avoir ses repas a heures fixes. Si vous ne respectez pas cela, il saura vous le faire comprendre à sa façon.



A la maison...


Il aime :

- Dormir, encore et toujours ! Il lui faut en moyenne seize heures de sommeil entrecoupées de jeux et de moments pour se nourrir.

- Les endroits chauds. Rien de plus agréable que pour lui que de se « dorer la pilule » au soleil ou s’allonger près d’un bon feu de cheminée.

- Les surfaces moelleuses. Qu’il est bon de s’allonger sur un coussin, un oreiller, des vêtements fraîchement lavés ou les cuisses douillettes de son / sa propriétaire !

Il déteste :

- Les caresses à « rebrousse poil ». Nos petits matous sont de grands sensibles, et détestent la sensation d’une telle caresse. Mieux vaut donc les caresser dans le bon sens, dans le haut du dos ou sous le menton.

- Etre soulevé par les aisselles. C’est une sensation très désagréable pour lui, et ça lui fait mal. La meilleure façon de soulever un chat, c’est de le saisir entre la poitrine et l’arrière train.

- Les matières synthétiques. Celles-ci rendent son poil électrique. De même, il évitera les surfaces rêches comme l’osier ou la paille.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Ven 4 Jan 2013 - 1:20


Recueillir un chat errant ou abandonné : que faire ?


Recueillir un chat errant ou abandonné : que faire ?


Comme chaque année, l’arrivée du printemps annonce malheureusement une recrudescence des abandons pour de nombreux chats et chatons. En plus des chats errants, cela fait beaucoup de félins livrés à eux même dans nos villes et nos campagnes. Mais si vous en avez l'envie, vous pouvez les aider selon vos moyens !


Adopter un chat abandonné ou errant

Par chance, il peut arriver que le chat que l’on croyait être abandonné appartienne à quelqu’un. La première chose à faire est donc de vérifier si le félin recueilli porte un tatouage ou une puce électronique. Si c'est le cas, un vétérinaire saura facilement déterminer l’identité du chat. Mais de votre côté, n’hésitez pas à faire savoir que vous venez de recueillir un chat : ses propriétaires sont peut-être à sa recherche.

En revanche, si l’animal trouvé n’appartient à personne et que vous êtes décidé à le garder, faites-le examiner par un vétérinaire. Ainsi, sur ses conseils, vous allez sans doute être amené (s’il a plus de 2 mois) à le faire vacciner pour votre sécurité et la santé des animaux que vous possédez déjà. Au besoin, vous pourrez également lui administrer un traitement antiparasitaire.

Comme il est déconseillé de faire se reproduire un chat abandonné ou errant, vous aurez aussi le choix de faire stériliser votre nouveau compagnon. Il s’agit d’une option particulièrement judicieuse si vous possédez déjà un chat de sexe opposé non castré !

Il ne reste plus qu’à vous armer de courage. Il n’est pas toujours évident de mettre en confiance un animal effrayé ou maltraité, ou de faire cohabiter un petit nouveau avec ses animaux.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Ven 4 Jan 2013 - 1:22

Trouver un nouveau foyer à un caht abandonné

Si vous n’avez pas la possibilité d’adopter le chat ou le chaton que vous venez de récupérer, pourquoi ne pas lui offrir les soins dont il a besoin en attendant de lui trouver un nouveau foyer ?

Il faut savoir qu’il est plus facile de trouver de nouveaux maîtres à un animal lorsqu’il est en bonne santé et qu’il a été soigné. Aussi, une visite chez un vétérinaire est essentielle. Dans le cas où vous engageriez des frais (traitements, vaccination, stérilisation etc.), il sera sans doute possible de s’arranger avec ses futurs propriétaires. Ils apprécieront sans doute d’accueillir un chat en pleine forme.

Comme l’explique la vice-présidente de l’association Serrons-nous la patte Aurore Cabrera, « Concernant les obligations légales, la seule qu'il y ait à l'heure actuelle est la suivante : tout animal cédé à titre gratuit ou onéreux doit obligatoirement être identifié ». Cette loi est définie par le nouveau code rural français !

Ainsi, selon où le chat sera amené à vivre (France ou étranger), il devra être respectivement tatoué ou pucé. Sans puce d’identification, les vaccins du matou ne seront pas reconnus à l’étranger !

Lorsque le moment sera venu de le faire adopter, passez des annonces et faites fonctionner vos connaissances. Non loin de chez vous, quelqu’un souhaite peut-être adopter un chat !

Le confier à un refuge ou une association
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Ven 4 Jan 2013 - 1:25

Votre chat est-il stressé ?


Le stress est malheureusement une des conséquences de la vie moderne. Mais saviez-vous qu’il pouvait également affecter votre chat ? Anxiété, peur, miaulements plaintifs… Autant de signes qui peuvent vous alerter sur un éventuel mal être de votre petit félin.


Les causes du stress chez un chat peuvent être d’origines diverses, et pas toujours évidentes pour son maître. L’absence d’un membre de la famille, par exemple, peut déstabiliser le chat qui est un animal sensible et ayant une routine bien définie. L’arrivée d’un enfant ou d’un nouvel animal peut aussi perturber le matou auparavant au centre de toutes les attentions.


Un changement de nourriture ou un décalage dans les horaires de sa gamelle quotidienne sont parfois à l’origine de troubles. Il est courant qu’un chat soit anxieux lors des jours ou semaines suivant un déménagement.


Les signes d’un chat stressé


Si vous remarquez certains de ces signes, il se peut que votre compagnon souffre de stress ou d’anxiété :

- Il est moins propre, défèque dans la maison
- Il urine n’importe où pour marquer son territoire
- Il reste prostré ou il se cache, évite les contacts
- … ou au contraire, semble toujours sur le qui-vive
- Il miaule très souvent
- Il est agressif
- Il mange moins ou trop…


Traiter le chat stressé


Le premier réflexe est d’essayer de le rassurer autant que possible. Evitez cependant d’être intrusif, vouloir le porter à tout prix ou le réprimander si ces comportements vous dérangent.


Lorsqu’il dort, parlez lui d’une voix calme mais toujours sans le toucher. Observez le en même temps : s’il vous regarde avec les oreilles dressées et non repliées en arrière (signe de peur), vous êtes sur la bonne voie. Persévérez et vous verrez les résultats.


Vous pouvez également lui offrir un nouveau panier, chaud et douillet, avec pourquoi un petit jouet pour chat à l’intérieur.


Si vous en avez la possibilité, placez-la avec sa litière et sa nourriture dans un endroit calme, à l’abri des passages incessants.


Lorsque vous êtes absent, laissez la radio allumée pour qu’il entende des voix humaines. Si vous le sentez de bonnes dispositions, n’hésitez pas à jouer avec lui en veillant à ne pas être trop brusque.


Rien ne fonctionne malgré vos efforts ? Il vous reste deux options :


- avoir recours à un comportementaliste animalier.

- vous faire prescrire des médicaments type « antidépresseurs » chez votre vétérinaire si celui-ci pense que c’est la bonne solution.



Conclusion :


La meilleure façon de traiter le stress de votre chat est d’identifier puis de supprimer, dans la mesure du possible, les éléments qui le provoquent. Si malheureusement ce n’est pas possible, il sera de votre responsabilité de vous en occuper avec soin. Faites en sorte qu’il se sente en sécurité et aidez-le à accepter le changement.

Ces symptômes ne sont pas à prendre à la légère : si le stress n’est pas pris en considération à temps, cela peut mener à une dépression ou à des problèmes d'ordre physique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Ven 4 Jan 2013 - 1:25


Diabète sucré du chat : comment le diagnostiquer ?



Comme l’humain, le chat peut souffrir de diabète sucré qui se caractérise par une augmentation du taux de sucre dans le sang.

Découvert souvent tardivement, le diabète sucré cause la complication d’autres pathologies.

Il est donc important pour vous de connaître les symptômes du diabète afin de faire diagnostiquer votre chat par un vétérinaire si besoin est.

Tous les chats, quels que soient leur sexe et leur âge peuvent souffrir de diabète sucré.

Toutefois, le caractère héréditaire entre aussi en jeu et les mâles castrés âgés semblent prédisposés.


Diagnostiquer le diabète sucré du chat


Les symptômes apparaissent chez le chat lorsque le taux de glucose sanguin est trop important pour que le rein puisse l’éliminer. Le signe le plus flagrant est la polyurie-polydipsie, et l’animal boit beaucoup et urine très fréquemment.

Vous pouvez également noter une polyphagie, caractérisée par une faim excessive alors que le chat ne grossit pas ou perd du poids.

Généralement, le poil du chat devient terne, est de mauvaise qualité, et l’animal perd de son dynamisme.

Des affections d’origine hépatique peuvent provoquer d’autres symptômes, comme la cataracte.

Les causes du diabète sucré sont floues ; il peut être provoqué par une pancréatite infectieuse ou inflammatoire, par une maladie auto-immune, par la prise prolongée de certains médicaments ou encore par une tumeur pancréatique.

Pour diagnostiquer le diabète sucré du chat, une prise de sang chez le vétérinaire suffit pour mettre en évidence le taux de glucide dans le sang.



Diabète sucré du chat : le traitement


Le vétérinaire mettra alors en place un traitement approprié. D’une part vous faudra faire des injections quotidiennes d’insuline à votre chat, probablement jusqu’à la fin de sa vie.

Ensuite, il vous faudra lui faire suivre un régime alimentaire pauvre en glucides et en protéines mais riche en fibres afin de limiter les apports en sucre et en graisse. Il est alors fortement recommandé de se tourner vers des marques de croquettes spécialisées.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Ven 4 Jan 2013 - 1:27

Pétrissage, attaques surprises… mon chat et sa psycho !

►L'attaque surprise


Il se met sur le dos devant moi, se laisse caresser le ventre en ronronnant et, tout à coup, il me donne un coup de griffes, se retourne et se sauve.

Qu'est-ce qui lui prend ?

A un moment, il en a marre de vos caresses, même si c'est lui qui est venu les chercher ! Il peut les ressentir comme une « agression ». Il vous l'a peut-être déjà fait comprendre avant en remuant la queue dans un mouvement de plus en plus rythmé, signe qu'il s'énerve ! La position sur le dos est ambivalente chez un chat, c'est à la fois une position vulnérable, qui peut l'inquiéter, et une attitude d'attaque où il peut montrer toutes ses armes, les griffes des pattes avant et celles des pattes arrière.

►Le « pétrissage »

Etrange, cette façon qu'il a parfois de s'installer sur moi et de me pétrir avec ses deux pattes avant...

C'est un comportement infantile qu'il a gardé adulte. Souvenir du moment où il pressait le ventre de sa mère au niveau de la mamelle pour en obtenir le lait. Il vous considère comme sa maman ! Un message d'affection et de confiance.


►Le jeu du prédateur


Quelquefois, lorsque je marche, il me saute sur les jambes et s'y agrippe avec ses pattes, voire fait semblant de les mordiller.

C'est agressif ?

Non. Le chat, même domestique et même élevé en appartement, conserve son instinct de chasseur jusque dans les jeux ! C'est une façon d'entrer en contact pour vous inviter à vous amuser avec lui.

Merci au Dr Anne Morel, vétérinaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Sam 9 Fév 2013 - 22:24

Chez le chaton

Image du Blog purplefolie.centerblog.net
Source : purplefolie.centerblog.net sur centerblog.

Chez le chaton, on observe souvent des jeux de chasse, preuve que celle-ci est instinctive. Le chat a tous les atouts d’un bon chasseur, sauf un : l’endurance à la course. Sa technique de chasse met donc en avant ses facultés de camouflage conférées par son pelage, créant un effet de surprise. Tapis au sol, il avance le plus près possible sans se faire repérer, observant silencieusement sa proie. Au moment qu’il juge opportun, il se jette sur sa victime pour l’immobiliser et la mordre au cou généralement.
Même s’ils sont friands de poissons, il est rare de voir un chat pêcheur, puisque généralement ceux-ci n’aiment guère l’eau (exception : le chat turc). On pourrait expliquer ce comportement par un attrait pour la viande de poisson qui apporte des nutriments de qualité pour les chats. Ce genre de proie étant rare mais précieux pour eux, les chats chercheraient donc à se ruer dès que possible sur les restes d’un cadavre de poisson laissé par un ours ou une loutre. Mais, en général, leurs proies les plus courantes sont de petits mammifères (rongeurs, insectivores...), des lézards, de petits oiseaux, voire des insectes.
Bien que ces présents soient peu appréciés de leurs destinataires, les chats offrent parfois des souris, oiseaux ou autres animaux à leurs maîtres, en les déposant devant les portes ou fenêtres de leur foyer. Ce comportement se rencontre fréquemment auprès de chats ayant été, pendant leurs premières années, cloîtrés en appartement sans possibilité de chasse.
Les chats domestiques qui ont la possibilité de chasser depuis leur jeune âge dévorent généralement leur proie (en entier ou en partie, selon leur appétit du moment). Mais, peu importe leur histoire personnelle, ils jouent généralement fort longtemps avec leur proie, même après sa mort, avant de la dévorer ou de l’offrir. Ceci est peut-être dû au fait que les chats domestiques ne sont jamais devenus réellement adultes mentalement à cause de l’attention que nous leur portons et des croisements obtenus pour réduire leur sauvagerie (bien que ce trait ait été moins atténué que chez les furets ou les chiens).
(wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Sam 9 Fév 2013 - 22:27

Image du Blog mirette007.centerblog.net
Source : mirette007.centerblog.net sur centerblog.

Le chat dort en moyenne 15 à 18 heures par jour. Il reste ainsi éveillé environ 6 à 9 heures, dont une partie la nuit pour chasser. On l’utilise fréquemment dans le cadre d’expérimentations sur les cycles du sommeil.
D’après des études, le chat est l’animal ayant la plus grande proportion de phases de sommeil paradoxal pendant lesquelles il rêve. Durant ces phases, l’activité électrique du cerveau, des yeux et des muscles est très importante.
(wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Sam 9 Fév 2013 - 22:29

Image du Blog purplefolie.centerblog.net
Source : purplefolie.centerblog.net sur centerblog.


Plus rare, le chat émet un miaulement saccadé d’intensité faible lorsqu’il voit une proie hors de portée comme un oiseau ou un insecte volant. Et parfois même en regardant une émission animalière à la télévision, par exemple. Ce miaulement est souvent accompagné de claquement des mâchoires que certains éthologues interprètent comme une simulation de l’attaque et de la mise à mort de la proie hors de portée.
(wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
fleur
V.I.P. en chef
V.I.P. en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25162
Age : 55
Localisation : france
Emploi/loisirs : les gens
Humeur : bipolaire
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Sam 9 Fév 2013 - 22:31

Image du Blog amourdechats.centerblog.net
Source : amourdechats.centerblog.net sur centerblog.


Miaulement
Le miaulement est le cri du chat. En général, le chat est d’un tempérament plutôt discret. Par contre, il peut miauler pendant des heures lorsqu’il cherche à se faire remarquer, que ce soit pour réclamer sa nourriture, ou pour demander qu’on lui ouvre une porte, par exemple. Certains chats, notamment les siamois, sont plus « bavards » que d’autres.
(wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dornat2.com/
pompom
GM V.I.P. du forum
GM V.I.P. du forum


Féminin
Nombre de messages : 8683
Age : 46
Localisation : Mars
Emploi/loisirs : James Bond'girl
Humeur : ça va
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   Dim 17 Fév 2013 - 21:33

merci pour tous ces conseils
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment transporter un chat blessé ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment transporter un chat blessé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace animonature  :: Forum nos animaux de compagnie... Cliques ICI pour découvrir tous les sujets......-